Les tendances Internet vues par KPCB

écrit par Thomas Charles

Les tendances Internet vues par KPCB mobile KPCB iOS études Android Le 30 mai 2012 cabinet KPCB (pour Kleiner Perkins Caufield Byers) a diffusé une présentation sur les tendances internet pour la conférence D10.

Le document est disons, « solide » avec pas moins de 112 pages beaucoup de données à la fois marketing et économiques. Les données sont parfois mondiales et d’autres uniquement issues du sol américain, mais cela ne discrédite en rien la qualité du document qui apporte des axes d’analyses pas toujours utilisés en France et des arguments clairs. Lecture fortement recommandée !

Ci-dessous 2 pages particulièrement intéressantes. La première met en relation et en visibilité directe le pourcentage de temps passé accordé par media avec le pourcentage des investissements publicitaires à nouveau par media.

Les tendances Internet vues par KPCB mobile KPCB iOS études Android On note une relative cohérence entre les barres temps et barres dépenses publicitaires sauf pour le media presse qui surpondère clairement les investissements et pour le media mobile qui pèse 10% du temps media des américains pour uniquement 1% d’investissements publicitaires côté media internet 26% de temps passé pour 22% des investissements , une opportunité pour le media internet et mobile chiffrée à la bagatelle de 20 milliards de dollars pour le mobile.

La deuxième planche relevée porte sur la rentabilité du media internet et les revenus publicitaires avec une comparaison 1995 et 2011. En 1995, 6 millions d’internautes attiraient 55 millions de dollars d’investissements publicitaires soit 9 dollars de revenu publicitaire par internaute. En 2011, pas moins de 1,5 milliard d’internautes dans le monde font dépenser aux annonceur 73 milliards de dollars en publicité online avec un revenu par internaute de 49 dollars.

Les tendances Internet vues par KPCB mobile KPCB iOS études Android  Cette très forte croissance du revenu est comme écrit dans la page, le mobile a tous les ingrédients pour pulvériser ces chiffres avec un développement et des usages beaucoup plus intensifs. Reste à déterminer si nous saurons encore distinguer les lignes de revenus publicitaires par media ou devices ou si demain cette méthode de lecture sera obsolète.

La présentation aborde pendant de nombreuses slides la ré-imagination de notre monde avec des comparaisons des usages passés face aux usages numériques actuels. A priori rien de bien nouveau et surprenant mais la très large variété d’exemples appuie sur le fait que le changement media que nous traversons est sans précédent avec notamment les tablettes, smartphones, flux d’informations, partage des histoires, prise de notes… la liste est longue.

L’analyse est néanmoins assez centré sur les USA et ses réussites, on note la page concernant la montée en puissance des OS mobiles américains. En effet en 2005 ils n’avaient que 5% de part de marché, en 2012 ils fanfaronnent en tête avec 64% de part de marché pour Blakberry, iOS et Android  cumulés. Les cartes se redistribuent très vite!

On note également d’autres points comme le fait qu’en 2012 en Inde le trafic internet mobile dépassera celui de l’internet fixe. Des tendances mobiles seront certainement à regarder de près du côté de l’Inde! mais également le déclin du media papier avec par exemple l’encyclopédie Britanica qui cessera de produire le format papier en 2012.

Bref, une présentation très riche en datas et en analyse qui à défault d’apporter un bouleversement dans notre mode de pensée apporte des perspectives et axes d’analyses très intéressants. Consultation des tendances internet ci-dessous.



Vous aimerez sans doute: